FORUM ACHEVAL.NET
13998 Membres ont posté 546670 messages dans 30133 sujets de discussion.   
Sujets actifs | Mon profil | Inscription | Les Membres | Recherche | Mes messages
Pseudo:
Mot de passe:
   31 utilisateurs en ligne
mémoriser
Oublié votre Mot de passe?

 Tous les Forums
 Chevaux
 Equitation
 Moi et ma jumen ont ne s'entend plus, que faire ?
 Nouveau message  Répondre au message
Next Page
Auteur Discussion
Page: of 3

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 22/10/2013 :  23:47:47  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Bonsoir,

Je viens sur ce forum car malheureusement je ne sais plus quoi faire avec ma jument, je suis désespèré !

Voila, en 2011 j'ai eu ma jument, pur sang anglais réformé des courses de 11 ans.
Cette jument était destinée à la boucherie, mais comme je l'avais déjà monté auparavant ça me faisait mal au coeur de laisser cette bête filer droit à la mort.

J'ai donc décidé de lui offrir une seconde chance et une nouvelle vie avec moi. Elle m'en a fait baver les premiers mois : aucun respect de l'homme, elle chargeait et elle mordait.

Après beaucoup d'heures de travail, j'ai réussi à faire d'elle une jument adorable, en tout cas lors du travail à pied. Mais elle a toujours eu un gros problème ... la course.
A partir du moment ou elle est au galop, elle embarque directement. J'ai bossé tant bien que mal le petit galop mais rien à faire !

Aujourd'hui elle a 13 ans et le calvaire reste le même. Je l'ai pourtant beauxoup travaillé, je l'ai amené chez un professionnel (j'étais toujours avec lui) et mon copain qui a un très bon niveau à cheval n'arrive pas à lui imposer un petit galop.

Je le travail tout les jours, à la longe aucun problème mais une fois monté une vraie furie, j'ai faillis me tuer plusieurs fois avec elle et aujourd'hui en fait partie. J'ai fais appel à des ostéopathes, au vétérinaire, au dentiste, je lui ai fait faire des radios ... RAS.

Je la monte avec un mors de verdun, elle y repond bien sauf au galop. Mon copain a essayer d'autres mors (bauchers, 4 anneaux, hacka) rien n'y fait. Il veut que je la monte avec un mors torsadé mais je suis totalement contre ! J'ai essayé de la monter en side pull nikel jusqu'au moment ou j'essaie de faire du galop et la pour l'arrêter bonne chance.

Elle vit au box et au prés, je la met tout les matins au parc et lle soir elle est au box. Elle n'a pas de granulé juste de la paille et du foin.

J'ai plusieurs personnes (dont des professionnels) qui m'ont dit que ma jument était complètement folle et que j'aurai du la laisser partir à l'abattoir.

Je ne suis pas de cet avis mais bon.

J'aurais vraiment besoin de conseil parce que je ne sais plis quoi faire et malgrés tout elle me dégoûte un peu de l'équitation.

orev
Chevalopathe

Belgium
7879 Messages

Posté - 23/10/2013 :  07:45:45  Profil Envoyer orev un message privé  Répondre en citant
et je peux comprendre!

Il n'y a pas grand chose à faire d'autre que ce que vous avez essayé si ce n'est 'oublier' le galop pendant trèèès longtemps (style un an) puis y revenir tout doucement juste demander un démarrage puis on repasse au pas immédiatement derrière. Un peu comme un redébourrage, puis bien sur continuer tout ce qui est travail à pieds pour le respect et assouplissements qui sont nettement plus efficaces à des allures lentes et amples.

Ou bien si vous avez la place lui offrir une retraite anticipée et t'offrir un cheval avec le quel tu as du plaisir sans avoir de boule au ventre
Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  12:54:47  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Oui j'ai déjà penser à la mettre en retraite.
Que se soit en balade ou au manège, quand elle voit que je lui interdit le galop, elle se défend !

J'ai essayé plusieurs fois mais elle cabre, donne des coups de culs, fonce dans le pare botte, bloque le mors avec les dents et hop plein gaz.

C'est dommage elle à du potentiel
Go to Top of Page

Papalitche
Chevalopathe

France
4359 Messages

Posté - 23/10/2013 :  12:55:07  Profil Envoyer Papalitche un message privé  Répondre en citant
Aimer son cheval et prendre de tels risques ne sont pas synonymes.
Franchement, si tu peux te le permettre, tu la mets dans un pré, tu la regardes, tu la nourris, mais tu n'y touches plus.
Après la grosse chute, qui semble inévitable, vu ce que tu racontes, il sera trop tard pour dire "je n'aurais pas du faire ceci, ou j'aurais du faire cela".
D'autant que prendre des risques, consacrer du temps, de l'argent, pour un jeune cheval qui pourra tout te donner,cela peut valoir la peine.
MAis un pur de 13 ans, c'est trop tard,il ne deviendra jamais un bon cheval de selle securisé (si tant est qu'il puisse y avoir une vraie sécurité à cheval).
Go to Top of Page

lulunumb1
Chevalopathe

Bahamas
11254 Messages

Posté - 23/10/2013 :  13:25:14  Profil  Visiter le site de lulunumb1 Envoyer lulunumb1 un message privé  Répondre en citant
Encore une preuve que quand vous voulez acheter un cheval, évitez de prendre ceux qui précisément partent à la boucherie.
Parce qu'au final, tu lui fais plus de mal que de bien, et toi tu risques ta vie, génial comme bilan.
Vu que tu ne la fera pas tuer, c'est au pré à la retraite, et montes des chevaux normaux, qui te feront progresser normalement, avec les risques normaux inhérents à la pratique de l'équitation normale...
Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  14:43:02  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Je sais bien mais bon, j'ai voulu faire une bonne action et lui redonner une seconde chance.

C'est sur que à l'avenir je ne le ferais plus.
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 23/10/2013 :  14:49:53  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
Euh, comment dire faut rester zen dans son comm là, j'ai bien l'impression...
Go to Top of Page

Spipounet
Passionné

Belgium
755 Messages

Posté - 23/10/2013 :  15:18:30  Profil Envoyer Spipounet un message privé  Répondre en citant
Je ne suis pas certaine que Anaiis1709 soit venue sur ce forum pour entendre d'oublier son cheval... C'est clair que là c'est vachement dangereux et que la raison me ferait dire la même chose que vous.

Mais bon. On peut essayer d'encore chercher des pistes! Le problème du galop est un problème très connu chez les réformés et j'ai déjà entendu toutes sortes de recettes qui ont fonctionné sur l'un ou l'autre cheval. Peut-être qu'une fonctionnerait dans ton cas. Je ne mets pas de commentaire sur le côté danger de chaque méthode, sachant que de toute façon, ce cheval est dangereux en lui-même:

- la technique de "tu veux galoper, ben tu être servie!" : forcer le cheval à galoper trrrrrrrrrrès longtemps, jusqu'à ce qu'il n'en veuille plus et fasse un petit galop. Là récompenser et redemander plusieurs fois à chaque fois jusqu'à avoir un petit galop.
- galoper en étant longé pour casser la distinction "avec et sans cavalier"
- partir en rando : après 5-6h de ballade durant au moins une semaine, certains chevaux finissent par apprendre à économiser leurs forces
- prendre le cheval en longe derrière un autre cheval : ça lui apprend à obéir à quelqu'un de placé au-dessus de lui.

Dernière solution : attendre une visite de Mounty Roberts
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 23/10/2013 :  15:29:46  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
Grrr çà bug

Je disais, que çà t'étonnes toi!!!

bein moi NON, juste 3 min de recherche, pour sortir que sa fiche de courses et au nombre de 6 et de surcroit en galopeur

en grois je te le fais en résumé, hormis ces 18 mois allez je vais être super gentil je suis dans un bon jour, 24 mois de jeunesse à peu près tranquille sinon, çà faisait juste 9 ans, qu'il ne connait qu'un seul mode d'avancement, à savoir le GALOP

évidemment pas la peine de préciser de dire que l'on a zappé sur toutes les autres modes à savoir le pas et le trot, ""fortement réprimé "" dans un contexte courses, par divers moyens qui ne relève pas du qualificatif de bisounours, si tu me suis bien...
[surtout en croire la réputation de son dernier entraîneur....]
, donc il ne connais rien non plus dans la direction "pas nécessaire sur un anneau de galop" seul la perspective de l'arrivée compte, et la limite droite et gauche, sont les lices du champs de course...; ni les
boutons d'un travail monté dis de "loisirs" juste trois ou quatre, du jockey qui pose ses fesses et encore... sur son dos

DONC en gors il ne connait rien, c'est un reset, reprogrammation qu'il faut faire et sur un adulte mal embouché depuis sa jeunesse, c'est pas de la tarte, pas totalement impossible sur le papier, pas totalement impossible sur le terrain, entre des mains qualifiées et des moyens techniques adaptés à savoir à minima un rond d'havrincourt de 26 par 13 et pas en dessous, et un anneau de galop sécurisé, et surtout du temps beaucoup de temps à savoir au minima trois séances de 60 à 90 min par jour six jours sur sept

En dehors de ce postulat, point de répit, c'est impossible et encore après il faudra passer le bâton du relais du Pro à sa proprio, qui soit capable de consolider ses nouveaux acquis, et çà dans la pratique c'est à 99% des cas infaisable, et s'avère au final un échec...

Alors oui si tu as du temps beaucoup de temps, des moyens d'infras, financiers et envie de relever un challenge c'est possible, sinon, j'ai le malheur de t'annoncer que tu n'arriveras pas à mettre en lumière son potentiel...

Donc pour une fois je ne suis pas DU TOUT, l'avis d'OREV, désolé miss, on a le droit parfois de ne pas être d'accord ..

Tu ne peux pas jouer avec son interdit que l'on lui a inculquer dès son plus jeune âge, tu ne peux pas jouer sur la limite de vitesse du trot en passage par demande au galop, puis rétrocéder au trot, idem si tu le fais, à partir du pas, de toute manière cette option est peu réalisable sur un PSA de course c'est pas dans les gênes

Tu joues sur ces interdits sur lesquels il s'est pris à haute dose de l'inconfort, pour être tres gentil, c'est ma journée je sers gratis... pour pas dire qu'il s'est fait massacré la tête, pour ses ruptures d'allures descendantes ou ascendantes, peu importe...
Et tu t'étonnes qu'il se braque sur le mors et qu'il parte en défense, dans son mode d'éducation c'est juste la seule réponse possible et admissible, et tout le boulot si tenté il est possible de le faire c'est de casser cette dynamique... Bon courage ...

Donc ce n'est pas la solution, la seule possible et sécuritaire, mais faut avoir les corones bien accrochées c'est de le prendre à son propre jeu, à savoir de la seule allure autorisée à savoir le galop de course, mais faut de un tenir engluer en selle, çà déboule au alentour de 40/45 km/h donc [ donc le casque haute performance et le gilet de sécurité gonflable s'impose naturellement...] justement sur un anneau de galop qui par définition est """"sécurisé""" encadré par des lices, et au sol impeccable, puis c'est un lieu connu et archi connu par le cheval donc il n'y a pas de ""surprise""

Et de le laisser dérouler jusqu'à ventre à terre, pour çà faut aussi jouer sur le niveau énergétique de la ration... sinon tu vas pouvoir en faire des tours... puis au fur et mesure que physiquement il baisse tu poses les boutons du frein, et de la rétrogradation possible, acceptable et souhaiter par le paquet de viande qui se fait baloter sur son dos et ainsi de suite, tant que tu n'as pas çà, en travail monté je parle c'est à dire qu'il accepte qu'il soit possible d'adopter l'allure du trot, c'est pas la peine d'aller plus en avant dans les exos et objectifs de travail

Le rond d'havrincourt, est exactement pour la même mécanique, mais avec personne dessus, le faire bosser jusqu'à ventre à terre, par épuisement physique si tu préféres et plus compréhensible, c'est peut être moche on peut me taxer de barbare mais c'est la seule manière possible, re construire sur les mêmes bases qu'il a été construit, mais à l'envers

Vouloir monter, dans l'artillerie du mors dur est juste une utopie qui ne fais que lui apprendre à se défendre encore plus durement.... on l'a réprimé à un niveau bien plus dur pour l'empêcher de tomber dans la rupture d'allure, que la force exercée et la douleur qui va avec pour être cash avec un mors en bouche, sera TOUJOURS plus faible...

Donc le choix est vite fait, même si l'acte en lui même n'est plus présent, et fais partis du passé, il reste ce que l'on appelle les réflexes et les automatismes, qui sont bien ancrés d'une part, et qui prenne toujours le dessus dans l'urgence de la décision ""du cheval"" à l'instant T et çà va encore plus vite en situation de stress

Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  15:31:51  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Les idées ne sont pas bêtes du tout.
Je vais essayer.
Pour la première j'en avais déjà parlé avec le moniteur qui est aussi directeur du centre ou elle est, il m'a dit que pour elle se serait une récompense et qu'elle n'apprendrait rien de cette méthode. Mais j'ai envie d'essayer tout de même.

Après tout, au point ou j'en suis ça ne peut pas faire de mal.
Go to Top of Page

prune
Raide dingue

France
1132 Messages

Posté - 23/10/2013 :  15:40:02  Profil Envoyer prune un message privé  Répondre en citant
Je ne suis pas très convaincue par la méthode "s'il veut galoper, galope le a fond et longtemps", surtout monté....elle va prendre en résistance et endurance, et va adorer galoper de part sa race, sa carrière de course, et l'envie justement de galoper; certains chevaux froids vont en effet etre dégoutés d'avoir voulu bouger sans autorisation et se font prendre a leur propre jeu car vite lassés, mais ces chevaux là en redemandent et associeront vite le départ au galop avec l'excitation et l'envie au contraire d'y aller.....de plus en plus vite, et de plus en plus longtemps, ils aiment ça....ça ne sera pas une punition mais une récompense...

En étho (La Cense) par exemple, ils ne cassent pas l'impulsion non souhaitée, mais ils la canalisent a l'aide de flexion, de petits cercles, a adapter et à voir...

Tu es courageuse en tous cas, moi j'aurais été flippée depuis longtemps....ne pas récupérer des chevaux destinés a la boucherie...les américains et les islandais mangent les mauvais chevaux, ceux qui restent sont les meilleurs, tant au niveau mental, que physique....
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 23/10/2013 :  15:54:06  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par Spipounet

- galoper en étant longé pour casser la distinction "avec et sans cavalier"



C'est pas une option envisageable, en galop longé, un PSA de course n'est pas construit au niveau musculaire et tendineux des membres pour tourner aussi vite sur un rayon de courbure aussi court ... tu vas le casser encore plus

C'est pour çà que le rond d'havrincourt est plus adapté et de la dimension précisée, car il peut prendre les longs pans en rectitude et équilibre, et 13 m de large donne des demi cercle relativement doux ...

ce qui l'oblige par la force des choses, si tu es capable de le repousser dans les palanques, à accélérer dans les longs pans et à décélérer dans les demi cercles, en y posant les boutons et ordre vocaux juste à l'entrée de ces vires, il va capter qu'il possible et accepter voir chaudement récompenser et donc agréable qu'il est possible de faire des ruptures d'allures...

Tu ne l'auras JAMAIS sur un travail de longe ...

quote:
- prendre le cheval en longe derrière un autre cheval : ça lui apprend à obéir à quelqu'un de placé au-dessus de lui.


le travail en dextre est aussi une bonne solution/idée de travail... mais pas aisé de le faire, çà demande un savoir faire et une grosse cavalerie pour trouver le bon cheval monté qui va coller dans le caractère et allure du sauvageon...
Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  15:59:18  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Bin disons que hier j'ai eu ma dose.

On était dans la carrière, une femme est venue avec son cheval mais n'a pas fermé derrière elle, je ne l'ai pas vu, mais ma jument oui, elle a commencé à galoper comme une malade.

J'ai essayer de la mettre sur un cercle, elle à juste eu l'encolure de tourné, et hop je continue à galoper sauf que à un moment elle se dirigeait droit sur la route ... mon option (je sais que c'est pas une bonne idée, mais j'ai préféré ça plutôt que d'être renversé par une voiture) avec ma main je lui ai chopé le mors et j'ai tiré de toutes mes forces, elle à trébuché (mais sans tomber) et moi j'ai fini au sol. Les lombaires ont pris un sacré choc ! du coup minimum 1 mois sans monter à cheval.

Ce cheval je l'ai beaucoup travaillé au trot et au pas, elle est nikel jusqu'à un certain moment.
Go to Top of Page

Papalitche
Chevalopathe

France
4359 Messages

Posté - 23/10/2013 :  16:08:04  Profil Envoyer Papalitche un message privé  Répondre en citant
Spipounet KVR, je vous trouve un peu "trompe la mort" dans les solutions proposées.
C'est bien de faire du sauvetage, mais ce n'est pas bien de conseiller à une jeune femme de risquer sa vie.
Est ce que l'un ou l'autre d'entre vous serait prêt à faire ce que vous préconiser : monter et partir à donf pour décourager l'animal ?
Moi en tous les cas, je ne le ferais pas.
Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  16:09:32  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Après je me suis aussi remise en question, c'est peut être moi qui ne sait pas monter ou quoi mais quand je montes d'autres chevaux je n'ai jamais de problèmes.

Je voulais que mon copain la monte pour voir si le problème venait bel et bien de moi mais non, elle fait ça avec lui aussi, il arrive à l’arrêter mais en lui arrachant à moitié la gueule et contrairement à moi il est plutôt mastoc, mais j'aime pas quand il fait ça. Il n'aime pas le faire non plus mais selon lui c'est la seule chose à faire lorsqu'elle embarque.
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 23/10/2013 :  16:09:39  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par prune

Je ne suis pas très convaincue par la méthode "s'il veut galoper, galope le a fond et longtemps", surtout monté....elle va prendre en résistance et endurance, et va adorer galoper de part sa race, sa carrière de course, et l'envie justement de galoper; certains chevaux froids vont en effet etre dégoutés d'avoir voulu bouger sans autorisation et se font prendre a leur propre jeu car vite lassés, mais ces chevaux là en redemandent et associeront vite le départ au galop avec l'excitation et l'envie au contraire d'y aller.....de plus en plus vite, et de plus en plus longtemps, ils aiment ça....ça ne sera pas une punition mais une récompense...


PSA réformé à 11 ans des courses, il a obligatoirement été poussé au maximum de ses capacités, il y a donc pris goût, et ne connais que çà, et ne veut que çà, si toi tu le pousse, tu n'iras JAMAIS plus loin que ce qu'on lui demander en entraînement, mais forcément un cran en dessous, surtout si tu ne le pousse pas en alimentation ni par l'emploi de moyen douteux qui stimule cette allure...

Donc tout acte qui fait que tu redescends dans la pression mise, et qui te fais descendre crescendo, dans cette prise de vitesse est bonne à prendre

Donc le risque évoqué est écarté, il y a peu de risque d'envenimer les choses, mais plutôt de casser une dynamique

quote:

En étho (La Cense) par exemple, ils ne cassent pas l'impulsion non souhaitée, mais ils la canalisent a l'aide de flexion, de petits cercles, a adapter et à voir...



OUi mais comment avec un PSA de courses de 11 ans, on a pas la réponse...

C'est justement ce qui est proposé ici, on ne casse pas l'impulsion, au contraire on aurait plutôt tendance à la stimuler , tout en la contrôlant, tout en imposant justement la canalisation, car les vires et demi cercle, sont justement imposé par l'infrastructure même du rond d'havrincourt, et de part ta position dans celui ci " en arrière et en avant des épaules et fesses du spirou " le tout dans un travail en semi liberté, de toute manière c'est la seule voie et option possible, car le travail monté est jugé bien trop dangereux, dans cette partie de bras de fer
Go to Top of Page

Méli
Chevalopathe

Canada
6110 Messages

Posté - 23/10/2013 :  16:20:14  Profil  Visiter le site de Méli Envoyer Méli un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par prune

Je ne suis pas très convaincue par la méthode "s'il veut galoper, galope le a fond et longtemps", surtout monté....elle va prendre en résistance et endurance, et va adorer galoper de part sa race, sa carrière de course, et l'envie justement de galoper; certains chevaux froids vont en effet etre dégoutés d'avoir voulu bouger sans autorisation et se font prendre a leur propre jeu car vite lassés, mais ces chevaux là en redemandent et associeront vite le départ au galop avec l'excitation et l'envie au contraire d'y aller.....de plus en plus vite, et de plus en plus longtemps, ils aiment ça....ça ne sera pas une punition mais une récompense....



C'est pourtant une solution très efficace... que j'utilise avec mes chevaux de complet. J'en ai monté des PS qui sortaient des courses et oui, les galoper jusqu'à les blaser est le moyen le plus efficace pour diminuer leur excitation de galoper.

En course, ils galopent quelques tours, ce n'est pas de la grande distance en général. En complet, on couvre beaucoup plus de terrain, avec des dénivelés, des obstacles, des variations de vitesse... si on passe 6000 mètres dans ces conditions à se battre avec un cheval pour avoir des freins, il ne se rendra pas au bout, il sera épuisé bien avant.

Pour cette raison, galoper dans toutes ses formes doit devenir quelque chose d'un peu ennuyant et routinier, pour qu'ils aient moins envie de le faire. Il faut faire en sorte que même la vitesse, les accélérations ne les excitent plus.

Pour ça, ça prend beaucoup de doigté. Il ne s'agit pas de galoper à fond n'importe où, n'importe comment. Il faut choisir le sol, le terrain, l'espace pour ne pas briser le cheval physiquement. Il faut en tant que cavalier avoir un plan et ne pas avoir peur de ne pas avoir totalement le contrôle pendant un certain moment... (on s'y fait et on se rend vite compte que quand ils vont vite, d'une part ils ne peuvent pas vraiment faire d'écarts ou autres idioties et d'autre part, ils ne peuvent pas freiner brusquement, donc il faut adapter ses attentes de freins à cette réalité : une voiture ne peut pas passer de 100 à 0 en deux mètres, il faut prévoir une distance de freinage adéquate, idem pour les chevaux au galop avec une certaine vitesse).

Donc oui, il y a une partie du travail qui est purement de brûler physiquement le cheval. Le galoper matin et soir, longtemps et ne rien faire sauf le galoper, les premiers temps.

Puis, au fil des jours, on se rend compte qu'il est moins partant pour le projet, tranquillement on a la possibilité de contrôler la vitesse, ralentir, accélérer, bien que souvent accélérer cause un regain d'enthousiasme.

À la longue, le cheval comprend que galoper est un travail, non un plaisir. Il devient alors plus manoeuvrable, plus calme. Mais il ne faut pas se leurrer, on ne changera pas sa nature, on ne fait qu'ajouter quelques notions de civilité.

C'est un travail éprouvant, car il exige beaucoup de régularité.

Je prends Kat comme exemple. Bien que n'ayant jamais coursé (c'est un Anglo, 50/50), il est extrêmement excité lorsqu'il sait qu'il va galoper, sauter en cross. Il est pourtant parfaitement civilisé en dressage et presqu'autant en cso. Les chevaux font parfaitement la distinction.

En début de saison (et à chaque début de saison, c'est à recommencer, bien que ce soit chaque fois un peu moins long, l'anxiété, l'excitation revient fort à chaque fois que le galop n'est plus un travail!), je dois passer la première semaine à le galoper deux fois par jour. Je ne considère même pas franchir une bûche en cross, ce serait dangereux. La deuxième semaine, une fois par jour. Et la troisième semaine, je peux espacer à 1 fois aux 3 jours, mais je ne peux jamais descendre en bas de ça tant que je veux qu'il garde une tête sur les épaules en cross.

Donc sa semaine typique en saison de concours consiste à aller galoper aux 3 jours. Entre ça, il fait du dressage, du cso, du cross proprement dit où on saute et travaille des choses techniques. À travers tout ça il doit vivre dehors et il a une journée de congé par semaine, mais certains jours je le monte deux fois par jour (2x dressage, 1x dressage et 1x obstacle ou 1x dressage et 1x balade, etc.)

Malgré tout, si vous avez déjà vu un vidéo de lui sur un cross, c'est une vraie fusée et je dois travailler fort pour avoir des freins. Et on doit le tenir à la boîte de départ. Bref, sans tout ce travail il serait dangereux sur un cross et oui j'ai essayé plusieurs autres façons de modeler mon entraînement, c'est la meilleure, et éprouvée avec plusieurs chevaux.

Tout ce roman pour dire que oui, ça se travaille et si c'est bien fait, tu auras des résultats. Mais non, tu ne changeras pas ta jument de A à Z, alors c'est à toi de voir si tu as envie de mettre toute cette énergie à essayer de la calmer de 10%, est-ce que ça sera suffisant pour que tu aies du plaisir avec elle, malgré tout ce que ça implique comme temps, argent, énergie, motivation?

Je le fais avec Kat, parce que ce cheval compétitionne et gagne parmi les meilleurs en Amérique du Nord en complet de niveau international. Je ne le ferais certainement pas pour simplement pouvoir tourner en manège de façon semi-satisfaisante, mais ça, c'est moi.
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 23/10/2013 :  16:23:50  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par Papalitche

Spipounet KVR, je vous trouve un peu "trompe la mort" dans les solutions proposées.
C'est bien de faire du sauvetage, mais ce n'est pas bien de conseiller à une jeune femme de risquer sa vie.
Est ce que l'un ou l'autre d'entre vous serait prêt à faire ce que vous préconiser : monter et partir à donf pour décourager l'animal ?
Moi en tous les cas, je ne le ferais pas.



Oui au passé, nettement moins au présent, et fort probablement plus jamais au futur...

J'ai plus 20 ans et suis cassé de partout ...

Après, oui avec une énorme somme de condition réunies, et de moyens construits de façon logique et cohérente, sur un laps de temps très long mini six mois...

Ce n'est pas non plus parce que j'explique qu'il faut faire, d'ailleurs, je me suis interrogé assez longtemps avant de poster ces lignes...

Mais, où on explique et on dis clairement à quoi on s'expose et pourquoi en faisant un tel choix de cheval...

ou soit, on se mure dans le silence; et des cas pareil se multiplie à foison, en laissant des cavaliers, dans le risque de l'accident mortel ou handicapant à vie...

C'est un choix et je n'ai peut être pas fais le bon c'est possible...
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 23/10/2013 :  17:05:52  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par Anaiis1709

Après je me suis aussi remise en question, c'est peut être moi qui ne sait pas monter ou quoi mais quand je montes d'autres chevaux je n'ai jamais de problèmes.


Dans le cas présent, c'est pas la cavalière ou le cavalier de copain qui est en question, mais la nature même du destrier qui est sous vos fesses ...

quote:

Je voulais que mon copain la monte pour voir si le problème venait bel et bien de moi mais non, elle fait ça avec lui aussi, il arrive à l’arrêter mais en lui arrachant à moitié la gueule et contrairement à moi il est plutôt mastoc, mais j'aime pas quand il fait ça. Il n'aime pas le faire non plus mais selon lui c'est la seule chose à faire lorsqu'elle embarque.


que tu aimes ou pas que ton copain arrive à l'arrêter en lui arrachant la gueule n'est pas vraiment non plus la question, t'as pas la choix, c'est comme çà et il faut que tu en passe par là...

C'est le début de quelque chose qui s'appelle une rêne d'urgence, tant que vous n'aurez pas TOUT LES DEUX [il faut une harmonie entre vous sinon c'est peine perdue, ce qui est acceptable de l'un ne l'est pas pour l'autre vous dispersez votre énergie est c'est tout simplement contre productif, soit vous accordez vos violons, soit il ne faut qu'un seul cavalier c'est comme çà et c'est pas négociable ...] acquis et mis dans votre besace cette ARME, alors vous naviguez sur la voie du dangereux...

---/---

L'anecdote de la carrière est très révélatrice de la situation... IL SE FAIT CHIER EN CARRIERE, il veut et il lui faut de l'espace, de l'horizon, de la perspective, du champs, une ligne de mire dans l'objectif.... IL EST ENCORE EN MODE CHEVAL DE COURSE...

Tu ne peux pas avancer, en lui calquant, un travail normal imposé sur un cheval lambda de loisir, tant que tu n'auras pas cassé cette dynamique "course"

Après, je peux comprendre que vous n'avez pas des millions de moyens d'infras à disposition, dans ce cas c'est dans le montage de vos séance de travail qu'il faut travailler et construire autrement...

Si on mets dans la colonnes négatif que le travail en carrière encore plus en manège le gonfle, ben Ok on en prends bonne note... et d'une faiblesse on en fait un atout...

A Savoir, on commence la séance par un galop intensif, sur une boucle "parcours", clairement identifié au préalable comme sécurisée, trou, obstacle, chien etc etc etc, et zou 30 40 min de galop en guise d'échauffement détente, et puis seulement travail en carrière 30/40 min en retour dans la foulée, si il aime pas... il va mettre nettement mettre moins d'entrain, à rentrer pour se coltiner un travail chiant à son goût... et ainsi de suite, c'est à toi de le comprendre ce qu'il aime, ce qu'il aime pas quand comment dans quel circonstance, et de construire sa charge de travail en conséquence.
Go to Top of Page

CARO62
Raide dingue

France
823 Messages

Posté - 23/10/2013 :  20:11:25  Profil Envoyer CARO62 un message privé  Répondre en citant
SI on peut être tout à fait honnête et donner son avis, c'est à dire envisager ce que NOUS ferions avec un tel cheval, en fonction de notre niveau, moi , perso, je me sépare du cheval ou au mieux je le mets en pature, si elle est gérable "non montée" , parce que l'équitation loisir doit rester un plaisir... J'ai vendu ma première jument , j'ai eu beaucoup de scrupules à le faire, pour pleins de raisons, mais je savais au fond de moi que c'était la seule décision possible par rapport à ma situation.... J'avais bien tenté quelques solutions mais sans succès...

Quelques années plus tard, me voilà avec un vrai cheval de loisir, qui me correspond parfaitement... et même si cela fera hurler certains, je ne regrette plus d'avoir vendue la première, je me serais tuée avec elle. D'autres ont su faire mieux que moi avec elle , probablement, mais moi je ne savais pas....

J'adore les animaux, mais pas au point de me mettre en grand danger....Ta vie est toujours plus importante que celle de l'animal ! ! ! Faut pas déconner quand même ! TU as voulu faire une Bonne Action mais ce n'est pas toujours une bonne idée. Tu as le droit de t'être trompée.....
Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  20:13:48  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Après, malheureusement pour la faire bien galoper sur un long trajet, il faudrait que je galope en balade sur des chemins ou il n'y a quasiment pas de monde, mais je ne serai pas rassuré tout de même, de peur que quelqu'un vienne et que je n'arrive pas à arrêter mon cheval.

Niveau infrastructure il n'y à pas grand chose à part un manège, une carrière et des paddocks.

Après je peux essayer de faire des reprises adaptés.

Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  20:19:52  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
CARO, Je t'avoue que cette idée ma traversée l'esprit pour bien des raisons aussi.

J'ai 20 ans et mes parents se rongent toujours le sang, le copain aussi quand je vais monter ma jument, j'ai faillis me tuer tellement de fois avec elle ...

Mais si je dois en arrivé là, je me demande si je trouverai quelqu'un.

Hors mis sa folie pour le galop c'est vrai que c'est une jument en or, elle à fait des poulains (chez son naisseur, pas chez moi) et c'est une maman géniale, mais qui la voudrait en tant que poulinière ?

Après je sais que les idées de tout le monde sont à prendre en compte, à moi de faire le trie c'est sur, mais physiquement je ne sais pas si j'arriverai à faire certaines choses, pas que je sois fainéante mais j'ai une maladie qui me bloque.
Go to Top of Page

Méli
Chevalopathe

Canada
6110 Messages

Posté - 23/10/2013 :  20:26:22  Profil  Visiter le site de Méli Envoyer Méli un message privé  Répondre en citant
Je pense que dans le cas d'un cheval dangereux (ce qui semble être le cas selon ce que tu dis) c'est irresponsable de vendre. À moins de vraiment être sûre que l'acheteur est très qualifié et conscient de ce qu'il va acheter (et ça, à mon avis tu ne trouveras pas, puisque les pros n'ont aucun intérêt à monter ce genre de cheval et tous les autres s'enflent la tête à penser qu'ils vont régler les problèmes de tous les chevaux du monde).

Alors si tu ne te sens pas la possibilité d'essayer de la monter... que ce soit physique ou mental, c'est soit la retraite en prairie, soit l'euthanasie.

Refiler un cheval dangereux à quelqu'un d'autre, cela n'arrange rien, ni pour le cheval qui n'est pas heureux de travailler, ni pour le nouveau propriétaire qui va être en danger.
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 23/10/2013 :  20:28:26  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
même si cela fera hurler certains, je ne regrette plus d'avoir vendue la première, je me serais tuée avec elle.


Je crois pas Caro, c'est juste une décision fort louable, rien ne prime au dessus de sa propre santé

Et pour suivre sur ce fil, Anais, franchement si tu l'as sens à peu prés gérable au pas et au trot et ce en carrière et manège

alors ne va pas plus loin avec elle notamment au galop en exterieur, si de un tu ne le sens pas trop et surtout de deux, si tu n'as pas l'infrastructure adéquate

C'est juste jouer à la roulette russe, et l'histoire de Caro est suffisamment parlante, et ma parait le meilleur choix possible, il existe quelque part un cheval qui vous correspond , avec lequel tu prendras du plaisir

Et on s'en fout du quand dira t'on, si ton choix serait de ne plus la monter

Une vie en bonne santé n'a pas de prix, pas même celle de la vie d'un cheval.
Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  20:50:44  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Après je me dis qu'elle pourra rendre une autre personne heureuse peut être, j'avais un de mes cousins qui l'avait monté, c'était un cavalier très expérimenté, il était moniteur, il à réussi à lui faire des déplacements latéraux, à la faire aller au petit galop, vraiment j'étais choqué.

Je lui ai demandé des conseils, il m'a juste répondu que cette jument n'était pas faite pour n'importe qui et que pour éviter que ma maladie ne progresse et que je l'équitation reste un plaisir, il fallait que je penses à m'en séparer et prendre un cheval doux et calme.
Malheureusement il est décédé dans un accident de voiture en début d'année

Après je ne devrai peut être pas penser comme ça, mais la vendre serai pour moi un échec. Et pourtant je sais que c'est une possibilité à envisager.
Go to Top of Page

Papalitche
Chevalopathe

France
4359 Messages

Posté - 23/10/2013 :  21:09:54  Profil Envoyer Papalitche un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par Méli


C'est pourtant une solution très efficace... que j'utilise avec mes chevaux de complet. .

Pour ça, ça prend beaucoup de doigté. Il ne s'agit pas de galoper à fond n'importe où, n'importe comment.



Meli, avec tout le respect que je te dois, tout le monde est loin d'avoir ton doigté.
Ce qui pour est une technique nécessaire pour amener des chevaux pleins de sang à mettre leur force au service de cavalier, est une tâche inaccessible à un cavalier lambda.
On ne parle pas de compétition, de haut niveau, on parle de convertir un cheval de course en cheval de promenade, sans compétence particulière des intervenants.
Go to Top of Page

Papalitche
Chevalopathe

France
4359 Messages

Posté - 23/10/2013 :  21:13:31  Profil Envoyer Papalitche un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par CARO62


Quelques années plus tard, me voilà avec un vrai cheval de loisir, qui me correspond parfaitement... et même si cela fera hurler certains, je ne regrette plus d'avoir vendue la première, je me serais tuée avec elle.



Et tu es en vie, et tu prends du plaisir avec ton nouveau cheval.
Que faire de mieux ?
Go to Top of Page

Yuna
Chevalopathe

Belgium
13914 Messages

Posté - 23/10/2013 :  21:23:05  Profil Envoyer Yuna un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par Anaiis1709

Après je me dis qu'elle pourra rendre une autre personne heureuse peut être, j'avais un de mes cousins qui l'avait monté, c'était un cavalier très expérimenté, il était moniteur, il à réussi à lui faire des déplacements latéraux, à la faire aller au petit galop, vraiment j'étais choqué.





Et pourquoi ne pas chercher un peu dans ta région un autre cavalier de ce type?

Si lui y arrive, pourquoi un autre n'y arriverait pas?

Peut-être que le professionnel à qui tu t'adresses en ce moment n'est pas le plus adapté pour ça?

Après, je ne parle pas par rapport à cette jument en particulier, mais je lis beaucoup de choses sur les PS qui seraient tarés en sortant de course... je pense qu'il ne faut pas exagérer. Peut-être que cette jument a été entraînée de manière brutale, peut-être qu'elle en a gardé de mauvaises habitudes, mais c'est loin d'être une généralité.

J'ai fait des balades avec des chevaux à l'entraînement de galop, ils étaient tout à fait capables d'aller aux trois allures et de partir en balade normalement.
J'ai partagé un pré avec une copine qui a racheté un cheval de steeple retraité qui a couru avec succès à Auteuil, un PS de plus d'1m75 au garot: il n'a jamais, jamais fait un pas de travers en balade: toujours parfaitement respectueux des demandes de sa cavalière. Sur piste, elle m'a avoué s'être fait un peu peur avec. Mais hors piste ... il savait très bien faire la différence, faut pas les prendre pour des c***s.

Mes chevaux ont été entraînés en course de trot, ils n'ont jamais confondu une piste de course et une carrière ... En course ils ne sont pas montés direct au galop tous les matins. Ils font aussi de l'extérieur pour s'entraîner, ils vont d'un point A à un point B à différentes allures ... ce n'est pas QUE tourner en rond sur une piste.
Go to Top of Page

Méli
Chevalopathe

Canada
6110 Messages

Posté - 23/10/2013 :  21:27:16  Profil  Visiter le site de Méli Envoyer Méli un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par Papalitche

quote:
posté par Méli


C'est pourtant une solution très efficace... que j'utilise avec mes chevaux de complet. .

Pour ça, ça prend beaucoup de doigté. Il ne s'agit pas de galoper à fond n'importe où, n'importe comment.



Meli, avec tout le respect que je te dois, tout le monde est loin d'avoir ton doigté.
Ce qui pour est une technique nécessaire pour amener des chevaux pleins de sang à mettre leur force au service de cavalier, est une tâche inaccessible à un cavalier lambda.
On ne parle pas de compétition, de haut niveau, on parle de convertir un cheval de course en cheval de promenade, sans compétence particulière des intervenants.



Je sais que mon message était long, mais à la fin c'est bien ce que je dis. Que c'est loin d'être gagné et qu'il faut regarder si ça vaut la peine pour a) ses objectifs, b) son niveau, c) les capacités de son cheval.

Je voulais simplement exprimer que oui, c'est possible et oui, c'est une méthode.

Mais mon 2e message est clair : ce n'est pas une méthode qui peut être utilisée à 50 ou même 80%. Il faut y aller à fond et si non, vaut mieux oublier l'idée de la monter (à mon avis), donc retraite et surtout pas vendre à quelqu'un d'autre.
Go to Top of Page

Spipounet
Passionné

Belgium
755 Messages

Posté - 23/10/2013 :  21:47:37  Profil Envoyer Spipounet un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par Anaiis1709

Après je ne devrai peut être pas penser comme ça, mais la vendre serai pour moi un échec. Et pourtant je sais que c'est une possibilité à envisager.


Si tu veux vraiment persévérer, c'est à toi à trouver les bons boutons. Peut-être avec l'aide d'un professionnel avec lequel le courant passerait bien, ou alors seule. Tu dois trouver ce qui déclenche ses accès de folies et casser ou banaliser ces éléments déclencheurs.

J'ai monté quand j'étais en manège une jument que tout le monde disait folle. Les propriétaires du manège l'ont reçue avec un lot de 3 chevaux et ne savaient qu'en faire. J'ai subit ses accès de centrifugeuse en piste et je suis tombée quelques fois. Mais comme personne ne voulait la monter et que je rêvais d'avoir un cheval, j'ai accepté le défi de la travailler : ça me faisait un cheval gratuit. A cette époque, je venais de lire le livre "parler au cheval et être compris" et j'ai plus ou moins appliqué. J'ai parlé énormément à la jument, j'ai joué avec elle,... et j'ai fini par obtenir une complicité merveilleuse et à pouvoir faire ce que je voulais avec!

Aller, bon courage, quelle que soit ta décision!
Go to Top of Page

Anaiis1709
Nouveau

France
16 Messages

Posté - 23/10/2013 :  22:23:20  Profil Envoyer Anaiis1709 un message privé  Répondre en citant
Merci à toutes et à tous pour vos idées.

Je vais réfléchir à tout ça et faire le point, comme on dit la nuit porte conseil.

Merci du fond du cœur.
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 23/10/2013 :  22:30:28  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
De rien et au fait ici sur le forum

Au plaisir de te lire
Go to Top of Page

prune
Raide dingue

France
1132 Messages

Posté - 23/10/2013 :  23:29:19  Profil Envoyer prune un message privé  Répondre en citant
Tu verras Anais, si tu prends la décision de t'en séparer, que le regret ne dure pas longtemps quand on trouve par la suite son bonheur...on se demande meme pourquoi on n'a pas prit la decision plus tot...pas d'échec, tu l'a sauvé de l'abattoir, elle fera peut etre le bonheur de qqn d'autre, elle est plein papiers, jument, tu as des portes de sorties....
Go to Top of Page

tosca95
Chevalopathe

France
14588 Messages

Posté - 23/10/2013 :  23:51:02  Profil Envoyer tosca95 un message privé  Répondre en citant
Franchement, aucune bonne action ne mérite de risquer ta vie comme ça...
Perso, je ne testerais pas la méthode du galop jusqu'à ce qu'elle n'en veuille plus en balade. Ca me semble bien trop dangereux !
(J'aurais plus vu du travail en liberté - à condition qu'elle soit respectueuse dans ce cadre - dans un manège avec une chambrière où si elle galope comme une folle, tu la pousses encore plus pour que cela finisse par lui être désagréable... et si quand tu redemandes une baisse d'allure, elle continue, tu la repousses encore... jusqu'à ce qu'elle en ait ras le bol de galoper... Mais je ne ferais jamais ça montée, ni en extérieur !)

Mais vraiment si tu ne trouves pas de pro capable de t'aider à la "redresser", et si on considère les explications de Meli qui indiquent que de toutes façons, tu ne la changeras quand même pas, je pense comme beaucoup que tu ne devrais plus la monter.
Ce n'est pas un échec, tu as appris quelque chose, et personne n'est tout puissant ! Savoir reconnaitre les limites et avoir la lucidité et le courage de se dire qu'il faut passer à autre chose, ce n'est pas échouer, c'est mûrir !

Prends soin de ta vie, et penses à tes proches. C'est ça le plus important.
Go to Top of Page

prune
Raide dingue

France
1132 Messages

Posté - 24/10/2013 :  20:26:57  Profil Envoyer prune un message privé  Répondre en citant
tout est dit...

quand j'avais mon demi trait fou furieux et schizo, tout le monde me disait " n'attends pas d'etre en fauteuil roulant pour prendre ta décision..."

on a la tete dans le guidon, son comportement finit par nous sembler normal, on s'habitue, on ne réalise pas le degré de risque qu'on prend...l'équitation est deja un sport dangereux, si en plus de ça on rajoute un cheval difficile, ça devient du suicide pour le simple amateur....
Go to Top of Page

CARO62
Raide dingue

France
823 Messages

Posté - 25/10/2013 :  22:41:07  Profil Envoyer CARO62 un message privé  Répondre en citant
je suis tout à fait d'accord avec PRUNE.... Quand on a trouvé le cheval de ses rêves, on se dit que notre décision était finalement la bonne...

Laisse toi le temps de mûrir aussi cette décision, d'y réfléchir vraiment , de te préparer à telle ou telle éventualité, mais STP ne te mets pas en grand danger pour une histoire de galop, il y a vraiment mieux à faire, t'auras pas la médaille du mérite si un incident arrive !!! et le cheval , lui, il se fout de galoper ou non pendant quelques temps... COmme OREV, si tu peux, laisses le donc en liberté ou en patûre s'il a besoin de se défouler, qu'il le fasse seul ....

bon courage à toi , et surtout de ne décourages pas !
Go to Top of Page

prune
Raide dingue

France
1132 Messages

Posté - 26/10/2013 :  19:13:29  Profil Envoyer prune un message privé  Répondre en citant
Personnellement, j'aime savoir que j'ai fait le tour de la question avant de prendre une décision pour ne pas avoir de regrets, ensuite ma décision est irréversible; j'ai gardé mon cheval schizo et tueur 4 ans..4 ans de galères, qui laissent forcément des traces et des mauvais souvenirs et reflexes a cheval....chaque situation qui me refaisait penser a un moment avec mon demi trait qui avait mal tourné, me crispait et m'angoissait alors que ma jument suivante n'y pensait meme pas !! Ce cheval là m'a marqué et c'est dur et long pour s'en remettre, et pour ne pas communiquer ce stress aux chevaux qui n'y sont pour rien..
Go to Top of Page

salvador
Junior

Belgium
383 Messages

Posté - 27/10/2013 :  08:30:50  Profil Envoyer salvador un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par lulunumb1

Encore une preuve que quand vous voulez acheter un cheval, évitez de prendre ceux qui précisément partent à la boucherie.
Parce qu'au final, tu lui fais plus de mal que de bien, et toi tu risques ta vie, génial comme bilan.
Vu que tu ne la fera pas tuer, c'est au pré à la retraite, et montes des chevaux normaux, qui te feront progresser normalement, avec les risques normaux inhérents à la pratique de l'équitation normale...



+1
Les chevaux destinés à la boucherie sont quand même rarement des bons chevaux. Et encore plus rarement des chevaux faciles.

A environ 85 cents le kilo de poids vif à l'abattoir, vous comprendrez qu'il est plus intéressant de vendre le cheval, même à 600 ou 800 euros. Dans ce cas, s'il est destiné à l'abattoir, on peut se poser des questions.


J'oubliais de donner ma solution : retour à l'abattoir.
Il y a tellement de bons chevaux, pk s'entêter ?

Go to Top of Page

nonille
Raide dingue

France
1197 Messages

Posté - 28/10/2013 :  20:43:37  Profil Envoyer nonille un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par salvador

quote:
posté par lulunumb1

Encore une preuve que quand vous voulez acheter un cheval, évitez de prendre ceux qui précisément partent à la boucherie.
Parce qu'au final, tu lui fais plus de mal que de bien, et toi tu risques ta vie, génial comme bilan.
Vu que tu ne la fera pas tuer, c'est au pré à la retraite, et montes des chevaux normaux, qui te feront progresser normalement, avec les risques normaux inhérents à la pratique de l'équitation normale...



+1
Les chevaux destinés à la boucherie sont quand même rarement des bons chevaux. Et encore plus rarement des chevaux faciles.

A environ 85 cents le kilo de poids vif à l'abattoir, vous comprendrez qu'il est plus intéressant de vendre le cheval, même à 600 ou 800 euros. Dans ce cas, s'il est destiné à l'abattoir, on peut se poser des questions.


J'oubliais de donner ma solution : retour à l'abattoir.
Il y a tellement de bons chevaux, pk s'entêter ?





Pour parler comme les D'jeun's, je me permets de te demander, Salvador : "C'est quoi, ton problème ?" Pourquoi n'interviens-tu jamais que pour parler d'abattoir ? C'est curieux, ce symptôme ! Tu as décidément mal choisi ton pseudo...
Go to Top of Page

salvador
Junior

Belgium
383 Messages

Posté - 29/10/2013 :  07:08:17  Profil Envoyer salvador un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par nonille

Pour parler comme les D'jeun's, je me permets de te demander, Salvador : "C'est quoi, ton problème ?" Pourquoi n'interviens-tu jamais que pour parler d'abattoir ? C'est curieux, ce symptôme ! Tu as décidément mal choisi ton pseudo...



pas seulement, pas seulement.

J'ai pas lu tous les posts parce que ça m'ennuie profondément.
J'en retire, à tort peut-être, que ce cheval et ce cavalier forment un cavalier promis à un bel accident (léger, grave ou mortel, si si, ça arrive).

Et même si je suis misanthrope, j'accorde quand même davantage d'importance à la vie humaine qu'à un animal (ce n'est plus la mode maintenant, je sais) et j'opte par conséquent pour une solution qui préserve l'humain. Idiot que je fais.

Salvador était un des grands poneys de mon grand-père pour la petite histoire; ça fait un bail.
Go to Top of Page

Papalitche
Chevalopathe

France
4359 Messages

Posté - 29/10/2013 :  08:21:22  Profil Envoyer Papalitche un message privé  Répondre en citant
Salvador, j'étais très étonné que ton propos ne fasse pas réagir plus tôt (et je m'attendais à plus violent).
Tu as pourtant largement raison au moins sur un point : entre la vie d'un animal et celle d'un humain il n'y a pas de choix.
C'est amusant comme ce qui au départ devrait un sport, ou un au moins une distraction, devient une galère lorsque le choix du cheval n'est pas le bon.
Mais commel'animal est un être merveilleux, des gens perdent leur temps, leur énergie, voire, dans le cas cité, peuvent perdre leur vie, pour "sauver" un cheval.
Si vous voulez sauver des chevaux, cessez de monter un trimestre, faites don de votre cotisation du trimestre à une association de sauvegarde, et ensuite allez vous faire plaisir avec des chevaux dressés et bien dans leur tête.
Go to Top of Page

orev
Chevalopathe

Belgium
7879 Messages

Posté - 29/10/2013 :  09:26:24  Profil Envoyer orev un message privé  Répondre en citant
Je comprends également entièrement Salvador. Même s'il le dit très cruement ça ne vaut pas la peine risquer un accident grave parce que le cheval ne convient pas.

Dans ce cas présent beaucoup de choses ont été tentées alors soit on a les moyens financiers pour que ce cheval serve de tondeuse à gazon soit on le renvoit d'où il vient. Le vendre, même en prévenant des risques c'est faire courir aux autres les mêmes risques qui peuvent être mortels.
Go to Top of Page

nonille
Raide dingue

France
1197 Messages

Posté - 29/10/2013 :  10:34:34  Profil Envoyer nonille un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par orev

Je comprends également entièrement Salvador. Même s'il le dit très cruement ça ne vaut pas la peine risquer un accident grave parce que le cheval ne convient pas.

Dans ce cas présent beaucoup de choses ont été tentées alors soit on a les moyens financiers pour que ce cheval serve de tondeuse à gazon soit on le renvoit d'où il vient. Le vendre, même en prévenant des risques c'est faire courir aux autres les mêmes risques qui peuvent être mortels.



Je n'ai pas émis d'avis sur le cas d'Anaïs, parce que c'est l'évidence et que je ne peux que me ranger à l'opinion générale: si le cheval est dangereux, il ne faut évidemment plus qu'il soit monté, ni par elle, ni par un hypothétique acheteur. Qui pourrait conseiller à un cavalier se rompre les os ? Quant au sort du cheval si Anaïs ne le monte plus, elle est assez grande pour en décider.

Mon intervention était marginale par rapport au sujet : elle ne concernait que le caractère systématique des interventions de Salvador et son évidente complaisance lorsqu'il s'agit d'évoquer l'abattoir. Si c'est de la provocation ("provoc' à trois balles", toujours selon les D'Jeun's), elle est un peu usée à force d'avoir servi. Et le comique itératif ne m'a jamais amusée.

Si c'est un fantasme, je ne suis pas compétente ...

Pardon si vous jugez cette intervention mal venue.
Go to Top of Page

Méli
Chevalopathe

Canada
6110 Messages

Posté - 29/10/2013 :  13:36:50  Profil  Visiter le site de Méli Envoyer Méli un message privé  Répondre en citant
J'ai pourtant proposé l'euthanasie et personne n'a sauté au plafond.

Dans les deux cas, le cheval termine mort et le cavalier sauf. Au fond c'est ce qui importe.

L'abattoir, si le transport se fait dans des conditions correctes, à mon sens c'est similaire à l'euthanasie, sauf que le premier rapporte quelques sous et le deuxième en coûte quelques uns, en plus d'avoir un cadavre à gérer par après (il faut quand même tenir ça en compte, ce n'est pas une des tâches les plus agréables).

On ne parle pas de l'envoyer à l'autre bout du pays sans eau ni nourriture, il y a moyen que ce soit fait correctement.
Go to Top of Page

prune
Raide dingue

France
1132 Messages

Posté - 29/10/2013 :  13:42:16  Profil Envoyer prune un message privé  Répondre en citant
Cette décision est quand meme très dur pour le cavalier de loisir....surtout quand c'est son premier ou seul cheval...on l'a choisit, on s'en est occupé...tout le monde n'est pas capable de dire "Demain je fais piquer mon cheval car je ne m'en sors pas"...peut etre le donner en tout état de cause...? Bien expliquer son probleme, elle intéressera toujours qqn, ne serait ce que pour faire pouliner....

Ce qui est dur, c'est de se dire que c'est à cause de l'etre humain que ce cheval est rendu comme ça, et qu'il risque de finir abattu toujours à cause de l'homme...

Mets une annonce pour la donner, explique son probleme, et tu verras bien
Go to Top of Page

Méli
Chevalopathe

Canada
6110 Messages

Posté - 29/10/2013 :  13:52:13  Profil  Visiter le site de Méli Envoyer Méli un message privé  Répondre en citant
Non, ce n'est pas une décision facile, mais je crois que dans le cas présent, donner la jument c'est dangereux.

Après plusieurs expériences de donner un cheval pour une retraite (chevaux de mon centre équestre, pas les miens), j'ai révisé mon avis sur le sujet.

C'est dommage, mais les gens ne veulent bien souvent qu'un cheval gratuit et après soit ils n'ont pas de moyens pour s'en occuper, soit ils ne sont pas aussi compétents qu'ils ont dit ou soit ils sont carrément frauduleux.

Nous avions donné une jument naviculaire pour retraite. Deux ans plus tard, je l'ai vue annoncée à vendre, comme jument d'expérience de complet, idéale pour commencer du haut niveau.

Alors si elle donne sa jument et que la personne se met en tête de la monter, ou doit la revendre/donner pour des raisons louables ou pas, mais que cette personne se met en tête de la monter? Et qu'il arrive un accident?
Go to Top of Page

prune
Raide dingue

France
1132 Messages

Posté - 29/10/2013 :  14:05:23  Profil Envoyer prune un message privé  Répondre en citant
c'est pour ça qu'il faut tout dire, quitte a l'écrire dans un contrat de don, bien préciser le comportement du cheval, et ce pour quoi il est vendu; j'avais vendu un trotteuse qui, à mon sens, ne devait pas etre monté que par des bons galop 7 minimum, c'est une jeune fille galop 2 qui me l'a acheté malgré mes mises en garde, du coup j'ai tout noté dans le contrat, jument qui necessite un galop7, sinon aux risques et périls de l'acheteur...
Go to Top of Page

nonille
Raide dingue

France
1197 Messages

Posté - 29/10/2013 :  16:38:15  Profil Envoyer nonille un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par Méli



Nous avions donné une jument naviculaire pour retraite. Deux ans plus tard, je l'ai vue annoncée à vendre, comme jument d'expérience de complet, idéale pour commencer du haut niveau.




Eh bien, c'est instructif ! Vive l'humanité, décidément !
Go to Top of Page

Yuna
Chevalopathe

Belgium
13914 Messages

Posté - 29/10/2013 :  19:38:49  Profil Envoyer Yuna un message privé  Répondre en citant
franchement je doute que "tout ait été fait"

si tout va bien quand on lui met un bon cavalier sur le dos (je cite "j'avais un de mes cousins qui l'avait monté, c'était un cavalier très expérimenté, il était moniteur, il à réussi à lui faire des déplacements latéraux, à la faire aller au petit galop, vraiment j'étais choqué."), avant de l'abattre, je pense qu'il faudrait peut-être essayer de le dresser avec quelqu'un de compétent, et ce quelqu'un n'est pas forcément son conjoint ou le moniteur du coin

alors abattre un cheval parce qu'on est pas capable de le dresser, je trouve ça cruel et stupide: c'est bien la peine de l'avoir acheté juste avant ...

un cheval ça se travaille, ce n'est pas juste un truc qu'on achète et qu'on vend à un stade "S", ça peut évoluer, et ça peut s'éduquer

s'il était si dangereux que ça, il n'aurait pas fait une carrière de course, des PS il y en a assez pour qu'ils fassent le tri
Go to Top of Page

Papalitche
Chevalopathe

France
4359 Messages

Posté - 29/10/2013 :  21:29:12  Profil Envoyer Papalitche un message privé  Répondre en citant
Personne n'a dit qu'il avait fait "une carrière".
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 29/10/2013 :  21:53:27  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
s'il était si dangereux que ça, il n'aurait pas fait une carrière de course, des PS il y en a assez pour qu'ils fassent le tri


ni une mini carrière de poulinière dans la foulée ...
Go to Top of Page
Page: of 3 Topic  
Next Page
 Nouveau message  Répondre au message
Aller à:
FORUM ACHEVAL.NET © 2000-04 A CHEVAL NET Go To Top Of Page
Snitz Forums 2000