FORUM ACHEVAL.NET
13998 Membres ont posté 546588 messages dans 30132 sujets de discussion.   
Sujets actifs | Mon profil | Inscription | Les Membres | Recherche | Mes messages
Pseudo:
Mot de passe:
   76 utilisateurs en ligne
mémoriser
Oublié votre Mot de passe?

 Tous les Forums
 Chevaux
 Elevage
 carrière encore et toujours
 Nouveau message  Répondre au message
Auteur Discussion  

fauve
Passionné

696 Messages

Posté - 03/04/2013 :  12:29:12  Profil  Cliquer pour voir l'email MSN de fauve Envoyer fauve un message privé  Répondre en citant
c'est un classique , ça commence par : je voudrais construire une carrière..

il y a bcp de post la dessus, j'ai tout lu sur carrière/piste extérieure mais la plupart commencent à dater un peu (quoique c'est toujours le même principe)et surtout pour bcp de projets on n'a pas vraiment eu connaissances des résultats, un , deux , trois ... ans plus tard


pour ceux qui ont construit/ fait construire ce serait sympa de donner un shéma des structures de sols choisies, avec aujourd'hui , les avantages/ inconvénients reconnus
ce que vous auriez fait différemment , les trucs inutiles , trucs et astuces, des photos ?


pour ma part (avec un sol de colluvions en bordures de cours d'eau,donc que je pense relativement drainant bien que sous climat humide (belgique)) je pense à :


_ 20x40 (dressage)

_1,5% de pente

_ 30cm de graviers calcaires tassés ( trop ? )
_ 5 à 10 cm de poussier tassé
_ 7 cm de sable


mes questions :
je ne compte pas faire de drain en sous sols, j'ai l'impression que les graviers seront suffisamment drainant, mais 30 cm n'est ce pas trop pour conserver une réserve d'eau disponible en été?

le poussier damé : couche normalement perméable mais est ce assez souple pour les chevaux?
j'hésite avec une sous couche de sable grossier mais qui aurait le désavantage de ne pas si bien se damer et venir se mélanger avec le sable fin

sable : sable siliceux fin mais pas lavé auxquel je rajouterai éventuellement des fibres (pas du plastique, c'est dans un champs de la ferme, je ne veux pas avoir de résidus le jour ou on décide de la retirer)
mais ce type de sable convient il pour l'extérieur ? y a t il des mélanges possibles ?




combien risque t on pour aller piquer du sable dans une carrière protégée natura 2000 ?

(je rigole)


Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 03/04/2013 :  14:59:48  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
Pinaise çà en fait des questions ...

bon déja colluvion connais pas, fuat que je bosse; alluvion oui mais là non... google merci pour la rép

quote:
combien risque t on pour aller piquer du sable dans une carrière protégée natura 2000 ?

(je rigole)

, même sans être en natura 2000 c'est chaud,
c'est peu discret une pelle hydraulique et des camions... à moins de jouer à la grande évasion avec deux poignées de sable dans chaque poche... mais là faut que tu t'y prennes maintenant, pour avoir fini dans 15 ans ...
Go to Top of Page

fauve
Passionné

696 Messages

Posté - 03/04/2013 :  16:10:50  Profil  Cliquer pour voir l'email MSN de fauve Envoyer fauve un message privé  Répondre en citant
ah ah
je ne compte pas en prendre dans cette carrière là mais c'est vrai qu'il y a une ancienne carrière désaffectée à moins de 3km avec du beau sable blanc et c'est tentant!

pour le sable je v trouver un autre filon
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 03/04/2013 :  17:31:31  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
Ah bah çà c'est différent, si il s'agit d'une carrière désaffectée, vas voir la mairie où elle est située, pour savoir qui est propriétaire et ou exploitant, et contacter ce dernier

avec un tractopelle ou un télescopic et une ou deux remorques d'un paysan du coin

Du coup, c'est largement faisable, quitte à l'indemniser pour les frais et un peu plus...

Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 03/04/2013 :  17:36:02  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
En fait, je relis ton post initial, et il y a mille manière d'y répondre, je finis par pas savoir par quel bout le prendre...

je l'embarque sous word, je verrais ce qu'il va en sortir...!!!
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 03/04/2013 :  18:35:42  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
Aïe, je sens que çà va être long

première livraison...!!!

Premier principe :

A moins, d’avoir des moyens illimités et de se payer du TC par exemple et consorts ; donc à budget contenu, en général on fait avec les moyens du bord, à savoir les matériaux que l’on peut facilement avoir en volume et en prix, sachant que la proximité est primordiale – le transport coûte cher, parfois beaucoup plus que la matière première elle-même …-

Deuxième principe:

On commence par raisonner à partir de ses éléments dont on dispose concernant le terrain:
- a - sur sa planitude
- b - de sa composition
- c - de sa surface
- d – de son exposition
- e - de ses équipements et accessoires
- f – des moyens mécaniques que l’on dispose

-a- bein oui, si il est en pente, voir forte pente, il faut le décaisser et l’égaliser avec des engins de terrassements lourds, qui coûtent bonbon, deux il faut savoir ce qu’on fait des matériaux en surplus, à moins d’équilibrer le décaisser et le remblai… si remblais faut donc le compacter, un engin de plus … avantage : on peut intégrer dés cette opération la pente d’égouttage nécessaire du plateau… d’ailleurs à ce sujet, 1.5% me semble beaucoup trop, pour des raisons d’aplomb de travail, mais c’est très subjectif et n’engage que moi… !!! ou alors 1.5% de pente sur le terrassement de fond, et mise à zéro sur les couches de couverture, mais même cette hypothése ; je ne suis pas convaincu…

-b- sa composition, si tu es sur de l’argile et/ou terrain hydromorphe ; c’est forcément drainage obligatoire, soit avec pente du plateau soit à mon avis par tuyau de drainage ce qui est à mon goût préférable… et pas forcément plus cher … mais bien plus efficace h24 m12 quelque soit la région, mais nécessite un exutoire… !!!

Si tu es sur un saol naturellement filtrant, sable cailloux non compacte, craie, tu pars direct sur cette surface, donc pas de décaissement, donc moins de frais à engager dans des matériaux de remblais

-c- sa surface, bein çà c’est subjectif à chacun, à toi de voir ce qu’il te convient, mais il est évident que plus tu fais grand, plus le prix au final est élevé …

-d- exposition bein oui, on n’y pense jamais, mas exposer aux vents dominants en plein hiver, tu peux prévoir la doudoune dans ton budget, c’est quand même pas top pour bosser…, mais idem en été exposer aux vents, il y a plus d’évaporation, donc besoin en eau d’arrosage plus élevé, même sur forage c’est un coût non négligeable, mais cette fois c’est un coût de fonctionnement et pas d’investissement…

Bon, on peut avoir des options pour éviter/effacer ces contraintes, plantation de haies, par exemple, ou choix d’exposition adret ubac d’un vallon, d’une vallée… et bien sûr de la composition de ta couche et sous couche de finition dite de travail

-e- équipements et accessoires, c’est la possibilité d’envisager de l’éclairer surtout l’hiver avec des journées courtes, à 17 h il fait noir y compris le WE … alors un investissement de cet ordre pour 6 mois d’usage …, c’est aussi éventuellement un point d’eau si tu envisages comme paddock, de plus en plus le cas ces derniers temps … tant qu’on y est pour l’install complète, peut être pas ton cas, mais … vu qu’il y a le point d’eau, on y mettre à proximité la douche , et pis un poteau de pansage, avec prise électrique pour tonte par exemple… bon Ok je pousse le bouchon un peu loin, mais bon çà peut être pas mal d’y penser aussi pour certain …

Et aussi le choix des lices, mais là le catalogue est bien trop fourni, pour s’étendre sur le sujet…

-f- les moyens mécaniques, bein là, c’est avec le prix de transport des matériaux, le poste le plus important, qui peut aller du simple au quadruple, donc en gros chacun son devis en fonction de ses moyens à faire parler le carnet d’adresse ou de son habileté à manœuvrer ces engins par la location, en gros une mini pelle c’est 10/15 euros de l’heure en loc plus fourniture gasoil, à 80/85 euros de l’heure si vous faites venir quelqu’un, bon c’est sûr vous pouvez envisager la chaise longue et la bière fraîche…
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 03/04/2013 :  21:12:02  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
Hey bien là pour la suite, suis bien dans la …. Bip, je sais pas comment rebondir !!!

Parce que cent option possible envisageable, déjà ton cas particulier, ou en général… d’où peut être finalement les nombreux topics…

Ton propos :
« « « pour ceux qui ont construit/ fait construire ce serait sympa de donner un shéma des structures de sols choisies, avec aujourd'hui , les avantages/ inconvénients reconnus
ce que vous auriez fait différemment , les trucs inutiles , trucs et astuces, des photos ?
» » »

Alors ici, en principe, on ne décaisse que la terre végétale, soit 15 voir 20 cm maxi, en dessous deux options argile ou craie voir limon, limon sableux

- la terre végétale : on en fait quoi, on la vends et çà se vends comme des petits pains, pour les maisons type pavillon en construction nombreux sur le secteur, les couillons quand ils ont terrassés ils mélangent toutes les terres, bien souvent avec l’argile de fond pure, on est au pays de la brique = argile forte… !!!

Donc bien content de se payer parfois fort cher de la terre végétale pour implanter leur joli gazon…. Bref il y laisse une somme rondelette qui rentre en moins dans le coût de construction de la carrière ou autre infra …

Donc une fois décaissé, un passage de compacteur, on creuse en travers dans la largeur donc 20/25 m de long, des tranchées de drainage avec une pente de 1%, dans lequel on pose un drain agricole en plastique de 50mm de diamètre ; raccordé au bout de chaque à un collecteur en diamètre 100mm, cette fois dans la longueur qui débouche vers un exutoire, en général rivière, ou dans le pire des cas une perte ou un collecteur d’infiltration comme il y a une couche d’argile donc étanche faut aller chercher la craie, et donc parfois descendre profond parfois trop donc obliger de faire un puit d’infiltration…çà coûte bonbon, mais on y mets aussi les eaux de pluie des toits : l’idéal serait de faire une réserve de stock pour arroser l’été… mais il faut de la place … , mais c’est des frais en plus, le raccordement au réseau publique d’assainissement étant interdit…

Les drains sont posés tous les 6 m environ, et au décaissement de la végétale, on terrasse en pente légére 0.5% de chaque côté de la tranchée/drain, si tu fais une coupe de profil çà fait un cône…

On comble, la tranchée avec les plus gros morceaux de craie, que l’on se sert pour combler les 20 cm décaisser précédement , on pose un géotextile, on choisit le grammage en fonction des caractéristique de sol, plus c’est hétèrogéne, sourceux, rupture de terrain bla bla bla plus le grammage monte …

Puis on comble avec de la craie comme précédemment dit… craie qui provient de plusieur source soit de terrassement de zone industrielle, de maison lotissement parfois, ou alors de mini carrière privée dans un bout de pâture où il y a un affleurement de craie 1 à 2 m de profondeur parfois moins ;

En gros système D pas cher, à la louche compter 2000/2500 € transporter étaler compacter

Après deux possibilité parfois re géotextile, mais grammage très léger 50gr mais pas convaincu
Soit couche de travail en sable direct, et là le choix de sable, c’est la bouteille à encre, il existe tellement de possibilité, déjà ne serais ce qu’en fonction de la pratique équestre

Mais perso, 10 cm d’un sable lavé simple , genre sable de l’escaut donc rond, lavé pour pas avoir de particule d’argile qui vole quand c’est sec, par contre, nécessite plus d’arrosage car plus filtrant, dans ce cas l’option d’ajout de morceaux de feutrine déchiquetées, plus fibre, pour la qualité de l’amortit et du rebond peut être requis…
Environ 2500/3000€ « 200t à 13/15€ » plus transport, tout dépends de la distance de la carrière, tu peux en remettre autant voir plus, le coût transport c’est la loterie, il y a trop de paramètre à prendre en compte

Sinon après usage de plusieurs années, il peut être utile de recharger avec un sable plus silicieux, qui va très vite se mélanger avec le premier apport et qui va avoir tendance à enrober les supports textiles

Par contre, je déteste les sables blancs ; çà reflète trop avec le soleil … !!!


En gros pour faire simple 10 000€ pour 1000m2 = 10€ m2

--------/------

« « 1,5% de pente » » pas fan du tout

« « 30cm de graviers calcaires tassés ( trop ? ) » » trop oui je pense, c’est pas pour l’exercice d’éléphant, 20 cm me semble déjà bien et c’est déjà autant moins de volume à acheter transporter étaler compacter

« « 5 à 10 cm de poussier tassé » » moi je veux bien entendre cette histoire de poussier, mais en terme de disponibilité c’est pas gagné… çà ne se trouve plus sous les sabots d’un cheval comme avant, écologie est passé par là… et puis poussier on parle de quoi, c’est un terme générique, entre un poussier de sidérurgie, ou un poussier de charbon de schiste… de quoi on parle, perso je sais pas bien

« « 7 cm de sable » » par contre, là çà me semble light moins de 10 cm je pense que c’est pas trop possible, à moins de travailler avec des produits techniques genre fibre, feutre etc etc etc, mais comparé au coût vaut mieux remonter la couche de travail …

« « « « « mes questions :
je ne compte pas faire de drain en sous sols, j'ai l'impression que les graviers seront suffisamment drainant, mais 30 cm n'est ce pas trop pour conserver une réserve d'eau disponible en été? » » » »

Si c’est des graviers, c’est filtrant par défaut donc tu n’as pas de capacité de rétention d’eau, donc ce sera forcément sec donc arrosage en été… pas assez de drainage c’est pas top, mais trop non plus c’est jamais simple à trouver le bon compromis …

« « « « « le poussier damé : couche normalement perméable mais est ce assez souple pour les chevaux? » » » » »
Pareil tout dépends de quel poussier on parle, pourquoi pas mais avec une couche de finition plus épaisse

« « « « « j'hésite avec une sous couche de sable grossier mais qui aurait le désavantage de ne pas si bien se damer et venir se mélanger avec le sable fin » » » » »
C’est de voir les coûts livrés de chaque matériaux sinon sur option sable grossier tu est quasi obliger de rajouter un géotextile entre les deux, sinon par le battage des sabots les sables fins vont descendre et les plus gros remontés, par triage densimétrique

Mais pas mal de monde relate le fait que des bouts de celui-ci remonte à la surface et finisse par se déchirer voir risque de blocage d’un sabot, je pense que çà oblige d’être super rigoureux sur l’entretien de la carrière …

« « « « « sable : sable siliceux fin mais pas lavé » » » » »
Pas fan, cause poussières, et en principe silice fine = blanc et j’aime pas …

« « « « « auxquel je rajouterai éventuellement des fibres (pas du plastique, c'est dans un champs de la ferme, je ne veux pas avoir de résidus le jour ou on décide de la retirer) » » » » »
Pourquoi pas, c’est plutôt une bonne idée, mais c’est aussi un budget à prévoir, même si on achète des balles et que l’on mélange soi même…

« « « « « mais ce type de sable convient il pour l'extérieur ? y a t il des mélanges possibles ? » » » »
Je vois pas pourquoi on peut pas mettre de sable silicieux blancs à l’extèrieur, l’inconvénient a déjà été cité ci-dessus…

Pour les mélanges, tous est possible et à l’infini, au départ dès la création ou dans le temps qui a d’ailleurs l’avantage d’étaler les finances, et de voir comment évolue la surface, et donc d’adapter le choix de telle ou telle option pour pallier le soucis rencontré

En dehors des surfaces haut de gamme -qu’il n’est pas la peine de citer-, et encore, il est illusoire d’être sûr de savoir par avance comment va évoluer la surface
Go to Top of Page

fauve
Passionné

696 Messages

Posté - 03/04/2013 :  21:13:03  Profil  Cliquer pour voir l'email MSN de fauve Envoyer fauve un message privé  Répondre en citant
merci!
tu en as fait une en fait ?
Go to Top of Page

marianne
Moderateur

5853 Messages

Posté - 03/04/2013 :  21:35:37  Profil  Visiter le site de marianne Envoyer marianne un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par fauve

merci!
tu en as fait une en fait ?


KVR c'est mc Gyver
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 03/04/2013 :  21:51:11  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
une euh non... c'est peu !!!

Mon frangin, a une boîte dans la création, aménagement et entretien des espaces naturels, dont une partie de celle -ci est spécialisée dans les surfaces sportives...
Go to Top of Page

fauve
Passionné

696 Messages

Posté - 03/04/2013 :  22:50:22  Profil  Cliquer pour voir l'email MSN de fauve Envoyer fauve un message privé  Répondre en citant
Go to Top of Page

fauve
Passionné

696 Messages

Posté - 04/04/2013 :  17:06:30  Profil  Cliquer pour voir l'email MSN de fauve Envoyer fauve un message privé  Répondre en citant
En dehors des surfaces haut de gamme -qu’il n’est pas la peine de citer-, et encore, il est illusoire d’être sûr de savoir par avance comment va évoluer la surface


c''est vraiment ça, en fait faire une piste j'ai l'impression que c'est un peu une surprise party
sauf si on demande à des pro, bien sûr
Go to Top of Page

fauve
Passionné

696 Messages

Posté - 04/04/2013 :  17:30:22  Profil  Cliquer pour voir l'email MSN de fauve Envoyer fauve un message privé  Répondre en citant
ce que j'apelle poussier c'est de la poussiere de calcaire je pense

certains s'en servent pour les paddocks , c'est pas mal ,on peut même longer dessus
on en remélange meme parfois au sable sur certaines pistes, donc pas de pb si ça se remélange un peu par la suite
le but était un matérieux plus fin , venant combler les cailloux du fond tout en laissant passer l'eau


et du schiste ?
j'ai vu une piste d'attelage en piste c'était top
facile à trouver par chez moi
mais ça doit etre moins filtrant que le poussier

je ne pensais pas mettre de géotextile pcq j'ai trop entendu que ça remontait
je pourrais éventuellement en mettre un sous les gros cailloux de départ mais je n'en vois pas trop l'utilité, même avec 20cm de cailloux de base ,avant que ceux ci ne disparaissent en terre j'ai le temps de voir venir
et s'ils sont bien tassés, je ne crois pas que le mvt de chevaux va faire bouger toute la structure


j'abandonne l'idée du sable grossier entre alors

le sable on m'a conseillé du non lavé pour gardé une cohésion et une certaine humidité
y a le sable de mettet qui est légerement beige donc pas BLANC ;)

les lices, ah les lices, je rêve de poteaux biseautés et des planches qui s'enfoncent dedans, mtn faut voir les prix ....
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 04/04/2013 :  17:49:24  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par fauve

En dehors des surfaces haut de gamme -qu’il n’est pas la peine de citer-, et encore, il est illusoire d’être sûr de savoir par avance comment va évoluer la surface


c''est vraiment ça, en fait faire une piste j'ai l'impression que c'est un peu une surprise party
sauf si on demande à des pro, bien sûr



c'est la loterie, car cette surface peut évoluer de mille façon en fonction de divers critères ne serait ce que l'intensité de son utilisation, son entretien régulier "hebdomadaire voir quotidien si usage intensif" mais aussi annuel parfois nécessaire de recharger de ré égaliser, voir parfois de cribler, pour sortir les crottins laissés à l'abandon

mais aussi de la qualité de mise en oeuvre des matériaux au départ, ou de la présence ou non récurrente d'eau en hiver notamment; surtout si tu es dans une région exposé aux gels...

etc tec etc
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 04/04/2013 :  17:59:39  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
ce que j'apelle poussier c'est de la poussiere de calcaire je pense

certains s'en servent pour les paddocks , c'est pas mal ,on peut même longer dessus
on en remélange meme parfois au sable sur certaines pistes, donc pas de pb si ça se remélange un peu par la suite
le but était un matérieux plus fin , venant combler les cailloux du fond tout en laissant passer l'eau


et du schiste ?
j'ai vu une piste d'attelage en piste c'était top
facile à trouver par chez moi
mais ça doit etre moins filtrant que le poussier


poussier de calcaire, c'est de la craie broyée finement, c'est top et tu as raison pour
quote:
certains s'en servent pour les paddocks , c'est pas mal ,on peut même longer dessus
on en remélange meme parfois au sable sur certaines pistes, donc pas de pb si ça se remélange un peu par la suite
le but était un matérieux plus fin , venant combler les cailloux du fond tout en laissant passer l'eau



l'avantage c'est qu'avec l'humidité çà reste légèrement glissant sous la couche de travail, çà évite de bloquer le sabot si tu as un sable trop fouillant...mais tu as un peu le même effet avec de la craie brute, sauf que c'est moins chère, par contre c'est plus difficile à niveler qu'avec de la craie broyée

Pour le schiste, c'est un peu comme la cendrée en mâchefer des piste de trot, en effet c'est facile à trouver dans ce secteur, car le gisement principale est la valorisation des terrils de l'extraction minière, c'est aussi filtrant que le poussier, par contre le schiste avec le gel à tendance à s'éclater, et se compacter de plus en plus avec le temps, c'est une surface plus dur, avec moins d'amorti mais plus de rebond, faut vraiment pas négliger la surface de couverture, aux risques de soucis de tendons en usage carrière, à éviter en usage CSO, à moins de blinder la couche de finition en épaisseur et en qualité
Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 04/04/2013 :  18:10:18  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
je ne pensais pas mettre de géotextile pcq j'ai trop entendu que ça remontait
je pourrais éventuellement en mettre un sous les gros cailloux de départ mais je n'en vois pas trop l'utilité, même avec 20cm de cailloux de base ,avant que ceux ci ne disparaissent en terre j'ai le temps de voir venir
et s'ils sont bien tassés, je ne crois pas que le mvt de chevaux va faire bouger toute la structure



Tu peux en effet oublier le géo textile, çà ne va pas bouger, si ta couche de fond et bien compacter et homogéne c'est à dire un bon mélange des éléments fins qui viennent bloquer les lacunes des éléments plus grossiers, et puis tu fais une économie non négligeable

Le seul intêret du géotex, c'est de séparer deux matériaux de deux couches très proches au niveau structure comme un sable grossier et un sable fin, car ils vont se mélanger; mais si tu mets un sable fin, donc un matériaux fluide sur un matériaux dur compacter, le risque de se mélanger est négligeable

Le géotex c'est aussi reprendre une hétérogénéité de terrain, ou lors de la réalisation de plateaux en décaissé sur une partie remblayé de l'autre, c'est surtout pour la garantie décennale, et il faut bien le dire un attrape couillon, un manière de faire gonfler la note, en gros en disant je vous mets le top avec un 360g m2 et en réalité le jour de la mise en oeuvre on mets un 80g m2, surtout le jour ou il n'y a personne sur le chantier... et comme c'est recouvert ni vu ni connu, comme en plus personne n'est capble de reconnaître la différence entre un 360 et un 80, c'est ti pas royal la combine... çà et les épaisseur de matériaux, ainsi que les concentrations de fibre ou textile sur les couche de travail techniques ... personne ne va envoyer un échantillon au labo... ou scruter toutes les petites lignes des étiquettes d'emballage...




Go to Top of Page

Kalypso du Val de riot
Chevalopathe

France
4584 Messages

Posté - 04/04/2013 :  18:30:39  Profil Envoyer Kalypso du Val de riot un message privé  Répondre en citant
quote:
le sable on m'a conseillé du non lavé pour gardé une cohésion et une certaine humidité



oui c'est exact, un non lavé est plus cohèrent, car les particules d'argile essentiellement, crée comme un liant entre chaque grains de sable, çà donne une structure souple, molle, et amortissante

Il garde également plus facilement l'humidité, par contre c'est légèrement plus glissant... surtout avec un sable à la structure ronde plutôt qu'un anguleux

L'inconvénient, c'est qu'il donne plus de poussière, quand il est sec, donc être plus rigoureux sur l'arrosage...

Un subtil équilibre entre toutes les options possible....


quote:
y a le sable de mettet qui est légerement beige donc pas BLANC


connais pas...!!!
Go to Top of Page

Papalitche
Chevalopathe

France
4359 Messages

Posté - 04/04/2013 :  19:49:55  Profil Envoyer Papalitche un message privé  Répondre en citant
quote:
posté par fauve

En dehors des surfaces haut de gamme -qu’il n’est pas la peine de citer-, et encore, il est illusoire d’être sûr de savoir par avance comment va évoluer la surface


c''est vraiment ça, en fait faire une piste j'ai l'impression que c'est un peu une surprise party
sauf si on demande à des pro, bien sûr


Nous en avons fait deux, une directement sur la pierre, une sur un sol argileux.
Dans les deux cas, nous avons fait appel à des entrepreneurs de BTP locaux.
Lorsqu'ils ne sont pas stupides, créer la forme, tasser etc... ne leur pose aucun problème et ne coûte pas les yeux de la tête (un engin avec conducteur c'est de l'odre de 1000 euros jour, et ce genre de boulot est liquidé en une journée).
Le plus délicat est le choix du sable.
Pour la première, l'entrepreneur a demandé conseil conseil à un véto équin de la région.
Nous avons vu récemment un pro qui pour trouver la qualité de sable en a pris une poignée sur une carrière "au nom prestigieux", et à fait le tour des carrières de sable de la région pour trouver ce qui s'approchait le plus.
Son manège est remarquable.

Le choix du sable c'est l'équilibre entre un sable qui résiste bien aux intempéries, et un sable qui résiste bien à la sécheresse.
La notre devient un peu trop ferme lorsque c'est très sec, et est parfaite lorsqu'il fait humide.
Dans un monde idéal, il suffirait que je trouve un moyen d'arroser à peu de frais.
Go to Top of Page

fauve
Passionné

696 Messages

Posté - 04/04/2013 :  22:03:30  Profil  Cliquer pour voir l'email MSN de fauve Envoyer fauve un message privé  Répondre en citant
oui je pense que la difficulté ici va résider dans le choix du sable

j'ai pensé faire la même chose pour la poignée de sable sur une piste existante, il y en a une géniale pas loin
on a des tamis au boulot pour faire l'analyse granulométrique, je vais m'amuser!


maintenant des avis de cas pratiques ça vaut tjs de l'or
Go to Top of Page

Boise
Raide dingue

Morocco
968 Messages

Posté - 16/04/2013 :  02:10:59  Profil Envoyer Boise un message privé  Répondre en citant
J'avais à l'époque en Belgique fait une carrière avec directement sable sur terre damée avec une légère pente et j'ai utilisé du sable d' Autrage ( se trouve dans le Hainaut). C'est un sable assez fin qui se tasse bien et ne ruisselle donc pas trop.
Il est du plus bel effet car joliment gris clair/vert.
J'ai utilisé ma piste 5 ans sans soucis et lorsque j'ai revendu la maison les nouveau proprios ont retourné le tout et planté des peupliers. Le résultat est super aussi. A étudier donc. J'étais en tout cas tout à fait satisfaite de mon choix !
ATTENTION, il vaut mieux mettre d'abord peu de sable ( j'avais mis 8 cm) et éventuellement en rajouter qu'en mettre trop et avoir un terrain lourd duquel l'eau ne s'évacue pas !
Bon travail !
Go to Top of Page
  Topic  
 Nouveau message  Répondre au message
Aller à:
FORUM ACHEVAL.NET © 2000-04 A CHEVAL NET Go To Top Of Page
Snitz Forums 2000